Comment protéger ses enfants pendant une rupture

Comment protéger ses enfants pendant une rupture

Photo du profil de Jane

Lors d’une séparation, si elle n’est pas trop violente, il est important de préserver les enfants. Voici quelques idées qu’on avait envie de partager avec vous.

La liaison a vécu, la séparation arrive. Nécessaire ou pas, voulue ou non, cette rupture est désormais votre réalité. Nous n’allons pas entrer dans les détails de ce que tout ceci représente pour vous en tant qu’individu : c’est certainement douloureux, compliqué, épuisant. Non, aujourd’hui, nous allons nous intéresser au fait que vous êtes parent : comment protéger vos enfants de tout ce qui arrive et de tout ce qui va arriver ensuite ? Voilà quelques points que nous partageons avec vous et qui vous aideront.

Si cela est possible, évitez de pousser vos enfants à faire un choix entre leurs deux parents. L’événement est énorme, pour vous comme pour eux. Et peut-être plus encore pour eux. Alors rassurez-les. Dites-leur que leurs deux parents les aiment. Personne ne les renie ou ne les oublie. C’est juste la vie qui prend un nouveau chemin, mais leurs parents vont continuer à les protéger. Et, si cela est possible, essayez d’avoir au moins un discours au ton neutre, si ce n’est positif, lorsque vous parlez de l’autre (le papa ou la maman dont vous vous séparez).

Maintenant qu’ils savent que cette séparation n’est pas due à eux, et que leurs deux parents continuent de les aimer, c’est à leur tour de s’exprimer : encouragez vos enfants à parler ouvertement de leurs émotions. Faites qu’ils se sentent libres, qu’ils n’aient pas peur… justement pour qu’ils puissent exprimer leur peur, ou leur colère, ou leur incompréhension. Ecoutez-les sans les interrompre. Répondez honnêtement à leurs questions, en adaptant votre discours à leur âge. Parlez-leur des choses certaines, mais aussi des choses qui le sont moins, mais en essayant de montrer à chaque fois le côté positif : nouvelle maison, lien avec les anciens amis, l’autre parent toujours présent et accessible, etc.

N’utilisez jamais vos enfants comme intermédiaire, messager ou, pire, comme espion. Ce sont vos enfants, protégez-les, ne profitez pas d’eux. Il ne s’agit pas de nier votre propre souffrance. Il s’agit simplement de ne pas nier la leur non plus et de tout faire pour ne pas ajouter à leur peine et leur détresse. Vos enfants ont besoin de pouvoir aimer leurs deux parents, alors accompagnez les. Apportez-leur du soutien et de l’encadrement, surtout dans cette situation difficile que vous vivez. Si possible, protégez-les et ne les rendez pas responsables de la séparation de leurs parents. Et, surtout, faites leur comprendre qu’ils continuent à avoir deux parents, même après la séparation.

 

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone

Commenter :

1 réponse

Mon ex-mari a préféré couper les ponts avec les deux aînés 21 ans et 18 ans, de plus celle qui a 14 ans est sur la sellette, je fais tout pour qu'elle puisse le voir avec la petite dernière, 5 ans, mais parfois c'est compliqué avec son papa, surtout en période de l'adolescence.

Lempereur - Il y a 3 months