Je découvre la méditation

Je découvre la méditation

Photo du profil de Emma Cala

Rester cinq minutes dans le silence à ne rien faire vous met mal à l’aise ?
Mais vous vous sentez aspiré par le tourbillon de la vie et trouvez que ça va trop vite ? « Tuto » pour découvrir pas à pas comment commencer à méditer pour la toute première fois.

Rester cinq minutes dans le silence à ne rien faire vous met mal à l’aise ?
Mais vous vous sentez aspiré par le tourbillon de la vie et trouvez que ça va trop vite ?
La médiation et la recherche du moment présent va vous faire gagner du temps.

« Tuto » pour découvrir pas à pas comment commencer à méditer pour la toute première fois.

 

Comment commencer ?

D’abord, trouver un endroit tranquille et choisissez le meilleur moment pour vous exercer. Tôt le matin, quand vos pensées ne sont pas encore happées par vos préoccupations quotidiennes, tard le soir après votre journée, c’est vous qui voyez, testez… Idéalement, la manière la plus simple pour intégrer la médiation dans sa vie c’est de la pratiquer après une courte séance de yoga avec relaxation finale. Et d’ailleurs la pratique du yoga est en soi une forme de médiation en pleine conscience. Quelques postures aident à préparer le corps et l’esprit à une meilleure intériorisation.

 

Prendre le temps

Prenez le temps d’entrer dans la situation physiquement, mentalement et émotionnellement. Ecoutez vous : sentez quelle est l’émotion domine au moment où vous vous installez et la motivation, l’intention qui vous guide à ce moment là. Avez-vous besoin de vous sentir plus tranquille en famille, avec vos enfants ? ou bien est-ce au travail ? Quelle que soit la réponse, accueillez-la sans la juger et faites en l’intention à expérimenter.

 

Se concentrer

C’est le moment de commencer à habituer votre esprit à se concentrer sur une seule chose pendant un temps défini. Quand vous méditez assis, dos droit mais pas rigide, vous pouvez fermer les yeux comme les garder ouverts, fixés sur un point à 2 mètres devant vous, ce qui peut vous aider à rester éveillé si vous vous sentez fatigué. Les techniques de médiation entrainent l’esprit à ne plus être victime de l’intarissable flux de pensées et entraine le mental à reconnaître ses habitudes et ses automatismes sans pour autant en être prisonnier. Vous devenez alors plus libre de vous connecter profondément à vos ressources internes et gagnerez paix et sagesse intérieure.

 

Revenir à l’intention

Naturellement, même les plus grands pratiquants et experts en méditation n’arrivent pas à éliminer totalement le flux de pensées. C’est impossible. Lorsque pensées et distractions apparaissent, ne vous jugez pas et invitez gentiment votre esprit à revenir à l’exercice, ce qui ne manquera pas d’ancrer votre attention.

 

Le non jugement

Pour cette pratique il est important de développer compréhension et bienveillance envers vous même. Alors quand vous vous apercevez que vous perdez le contrôle et que votre esprit se laisse happer par un flux de pensées, essayez de ne pas vous juger. On peut comparer cette étape à l’éducation d’un chiot : si vous dressez votre chien en le brutalisant, il deviendra aussi obéissant certes mais agressif et stressé. Alors que si vous l’éduquez avec fermeté mais gentillesse, il apprendra la sécurité et vous en aimera d’autant plus fidèlement.

 

La patience

Adopter et ancrer une nouvelle habitude nécessite du temps, alors soyez patient avec vous même et ne mettez pas la barre trop haut. Commencez avec cinq minutes de médiation tous les jours c’est déjà bien et augmentez peu à peu jusqu’à 20 ou 30’. Ce qui compte le plus c’est la régularité.

 

A méditer !

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone

Commenter :