Mesures gouvernementales

Mesures gouvernementales

Nous étions présents ce jeudi 19 septembre à la présentation du nouveau service de versement des pensions alimentaires par la Garde des Sceaux Nicole BELLOUBET et la Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la santé Christelle DUBOS. Il faut saluer de réelles avancées mises en place au 1er juin 2020. Demain, […]

Nous étions présents ce jeudi 19 septembre à la présentation du nouveau service de versement des pensions alimentaires par la Garde des Sceaux Nicole BELLOUBET et la Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la santé Christelle DUBOS.

Il faut saluer de réelles avancées mises en place au 1er juin 2020.

Demain, la CAF s’intercalera en intermédiation entre les parents séparés, à la demande, pour assurer le versement des pensions alimentaires à date. Cette question d’argent ne sera plus source de conflit, ni source de chantage entre parents. Puisque c’est à la CAF qu’il faudra rendre compte.
Ce dispositif sera proposé à partir de juin 2020 à toutes les familles en procédure de séparation. Puis l’année suivante, il sera ouvert aux autres familles monoparentales, avec la promesse d’une démarche d’admission simplifiée.

Contrôle de l’insolvabilité, revalorisation des pensions en cas de changement de situation seront également traités par la CAF.
Et dans les cas de litige avec une mise à l’écart d’un parent violent, cette intermédiation préservera l’anonymat du parent ayant la garde.

Sur le papier, c’est la promesse d’une gestion pragmatique et éclairée de cette question des pensions. Nous applaudissons sans réserve le travail accompli et les moyens mis à disposition. Puisque plus de 500 nouveaux emplois seront attribués et formés à ces nouveaux besoins.

Rappelons que l’ARIPA traite depuis deux ans le recouvrement des pensions alimentaires impayées. Et qu’une allocation de soutien familiale est également proposée dans certaines situations.

Les associations présentes ont ensuite pu exprimer plusieurs recommandations, comme la question des devoirs parentaux pour le parent défaillant ou absent, rappelée par l’association Parentsolos et compagnie.

Nous avons insisté sur la nécessité d’un débat plus large sur la monoparentalité. Car la solution des pensions alimentaires ne résout pas tous les problèmes (accès au logement, difficultés en entreprise, isolement…).

Nous avons rappelé de nos vœux la mise en place d’un Grenelle de la monoparentalité, afin de permettre une expression publique des difficultés particulières que rencontrent nos familles. Une étape nécessaire pour faire naître une prise de conscience collective, puis des solutions.

Quoi qu’il en soit, nous avançons dans la bonne direction.

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0Email this to someone
email

Commenter :