Comment surmonter une séparation amoureuse

Comment surmonter une séparation amoureuse

Quand on a le cœur brisé, on a tendance à se sentir vide, voire castrée (même pour les femmes) et il est difficile de prendre le recul nécessaire pour « passer à autre chose ».

« Se réparer » quand on a perdu celui ou celle qu’on aimait demande des ressources et après une rupture, on a aussi besoin d’aide.


Un processus de deuil

Si vous vous demandez combien de temps dure un chagrin d’amour, quand cette insupportable sensation de manque s’évaporera et quand vous arrêterez de souffrir, bref, quand votre vie sera de nouveau douce et fluide, sachez que chaque cas est différent mais qu’une rupture amoureuse est comparable à un deuil. Un deuil relationnel. Donc l’essentiel, c’est de bien respecter ces différentes étapes et il n’est vraiment pas recommandé de faire l’impasse sur l’une d’entre elles.

Nous vivons dans une société où l’on a tendance à refuser la douleur, à tenter de l’esquiver. Et pourtant, ses émotions, aussi désagréables soient elles, les vivre en pleine conscience plutôt que de les enterrer est une étape indispensable du processus pour faire correctement son deuil.

Mais pour vraiment se remettre, il est indispensable de respecter son rythme et de s’écouter attentivement.

Les cinq principales étapes du deuil amoureux

1 – le déni ou la phase de sidération (choc),
2 – le sevrage et la dévastation, phase de souffrance intense généralement,
3 – la colère,
4 – l’abattement,
5 – l’acceptation qui ouvre la porte à la phase de reconstruction et de reprise en main de sa vie.

Une rupture amoureuse réveille souvent la douleur de précédents abandons. Même si cela vous semble inenvisageable au moment où vous lisez ces lignes, il existe bien évidemment des solutions pour aller de l’avant.

Concrètement…

Voici quelques astuces et pistes pour progressivement reprendre pieds et se sortir de son marasme.

 

1/ se choyer et surtout s’abandonner à son chagrin

Il est essentiel de se laisser quelques jours rien que pour vous et pour accueillir pleinement sa tristesse. Aussi pénible et inconfortable que cela puisse paraitre, tenter d’éviter cette étape serait une grave erreur. Si l’on n’accueille pas ses émotions, un jour où l’autre, à la manière d’un boomerang, on se les reprend en pleine face et souvent encore plus fort… Alors courage, il est essentiel de passer par là.

 

2/ aller voir les personnes que l’on aime le plus

Être bien entouré et soutenu est également primordial dans ces moments de grande fragilité. Choisir avec soin à qui l’on se confie : des gens de préférence ultra bienveillants, qui savent vraiment écouter, sans juger, sans donner son point de vue.

 

3/ écrire ce que l’on sur le cœur, rien que pour soi.

Ce qui permet de se vider, se soulager sans reprendre contact et sans se contrôler tout en évitant de harceler son ex et ou de saouler son entourage avec ses fixettes. Votre journal intime ne se plaindra jamais de ressasser sans cesse la même chose et normalement, à un moment on passe naturellement à autre chose. Et sur un mal entendu ça nous aidera à comprendre les causes réelles de la rupture, ce qui peut s’avérer utile pour ne pas recommencer sans cesse les mêmes erreurs.

 

4/ effacer tout l’historique des conversations avec son ex pour se désintoxiquer de l’autre

Parce que positif ou négatif, ça ne fait jamais de bien de s’y replonger. Idem pour les photos…

Il s’agit là d’un véritable sevrage. Et c’est de plus en plus difficile avec les réseaux sociaux mais pour surmonter une séparation, il est nécessaire de s’éloigner de l’autre. C’est une nécessité psychique et même biologique.

 

5/ faire des activités

Quand vous aurez fini de pleurer, prendre son courage à deux mains et se lancer dans de nouvelles activités. Vous avez toujours rêvé de faire du chant, de la poterie ou de la danse orientale, c’est le moment d’aller voir les activités que proposent le conservatoire à côté de chez vous ou des associations.

 

Et enfin prendre conscience que tout a une fin

Ce processus peut prendre du temps, même s’il n’y a pas de délai prédéfini mais ce n’est pas un hasard si on commence en général à se sentir vraiment mieux au bout d’un an, une fois que tous les anniversaires sont passés. Lorsque l’on parvient à repenser à l’autre sans éprouver ni tristesse ni colère, et même parfois avec tendresse, on peut se dire qu’on est tiré d’affaire. Jusqu’à la prochaine fois !

Et rappelons-nous que la seule personne avec laquelle nous soyons assurés de passer le reste de notre vie, c’est nous. Alors autant s’employer à devenir notre meilleur ami.

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0Email this to someone
email

Commenter :