Comment restaurer sa confiance en soi

Comment restaurer sa confiance en soi

Si la confiance en soi est une qualité relativement indispensable à une vie épanouie et réussie, le manque d’assurance ou d’estime n’est pas une fatalité. Cette confiance est comme un muscle. Plus vous l’exercez,  plus elle se développe. Elle se construit, se façonne et s’entretient à travers des techniques et des actions concrètes. Voici trois exercices simples pour vous y aider.  Apprendre à […]

Si la confiance en soi est une qualité relativement indispensable à une vie épanouie et réussie, le manque d’assurance ou d’estime n’est pas une fatalité. Cette confiance est comme un muscle. Plus vous l’exercez,  plus elle se développe. Elle se construit, se façonne et s’entretient à travers des techniques et des actions concrètes. Voici trois exercices simples pour vous y aider. 

Apprendre à réorienter son discours intérieur 

Arrêtons d’abord d’exacerber nos défauts et de reléguer au second plan nos qualités car notre dialogue intérieur conditionne nos comportements. Il est donc essentiel de d’abord savoir l’écouter, de prendre pleinement conscience de ses ravages et de le maitriser en le réorientant ensuite. 

En d’autres termes, repérons dans notre discours intérieur tout ce qui est de l’ordre de la dévalorisation, de l’interprétation abusive qui nous déprécie et remplaçons ces pensées par un discours plus objectif (et non pas forcément positif), de façon à éviter une dévalorisation paralysante pour favoriser un regard sur soi plus bienveillant et motivant. 

Construire sa propre échelle de valeur en se détachant du passé

Les personnes qui se sont chargée de notre éducation nous ont transmis des wagons de croyances limitantes qui entretiennent un regard et un état d’esprit négatifs sur nous-même. Lorsque nous avons eu des parents très critiques et jugeants, qui mettaient systématiquement le doigt sur ce qu’ils estimaient ne pas aller, nous avons une fâcheuse tendance à reproduire ces schémas douloureux. 

Il s’agit de construire des systèmes de croyances qui nous sont propres, qui correspondent à ce que nous pensons, ressentons et voulons afin de croire en nous. 

C’est à dire remettre le passé à sa place, reconsidérer les critiques des parents, leurs injonctions pour regagner sa confiance en soi. 

Les trois exercices suivants sont essentiels pour muscler sa confiance en soi, mais il en existe d’autres. 

Exercice 1 : listez vos réussites

Dès que vous vous surprenez à écouter cette petite voix intérieur qui vous chuchotant par exemple : « tu n’es qu’un bon à rien… tu n’y arriveras jamais…. » stoppez-là immédiatement et montrez-lui le contraire. Pour cela, c’est très simple : munissez vous d’un stylo et d’une feuille de papier, isolez-vous dans un endroit calme et concentrez vous sur toutes vos victoires, petites et grandes. Laissez remonter vos souvenirs et faites une liste de ce qui remonte, sans filtre. Absolument toutes vos victoires, même celles qui vous semblent banales, insignifiantes ou anecdotiques. 

L’objectif est de ne pas se censurer, de lister le maximum de victoires depuis votre enfance jusqu’aujourd’hui. Et dites vous bien que si vous avez pu faire tout cela par le passé, il n’y a aucune raison que cela cesse. Au contraire, plus vous travaillerez sur vous même, plus vous serez capable d’accomplir de belles choses dont vous pourrez être fière, gage d’épanouisse en toutes circonstances.

Ne vous laissez pas tromper par la simplicité de cet exercice et son apparente futilité.

Exercice 2 : défiez votre critique intérieure

Apprendre à chasser ces mauvaises pensées et à museler votre critique intérieur est un autre exercice de confiance en soi qui demande beaucoup de pratique. Mais il est incontournable. Pour cela, la première chose est d’abord de prendre conscience lorsque vous devenez dur avec vous-même, puis ensuite faire l’effort de corriger cette petite voix en pensant : « Non, je peux le faire ! Je peux y arriver».

Et savez-vous que 85% de ce que nous craignons finit par avoir une issue positive ou neutre. Alors, la prochaine fois que vous surprendrez une de vos 40 000 pensées quotidiennes se tourner vers le négatif, arrêtez-la tout de suite et reformulez-la en quelque chose de plus utile ou positif.

Exercice 3 : passage à l’action !

La condition indispensable au renforcement de la confiance en soi est de le faire à petits pas plutôt que de sauter brutalement dans le grand bain. Car il nous apporte des preuves concrètes de nos capacités à chaque challenge relevé.

L’idée est d’auto-évaluer, sur une échelle de 1 à 10, notre confiance en soi dans des situations précises. A priori, nous ne serons que très rarement au point zéro de notre compétence, savoir-faire ou savoir-être. 

En prenant conscience de cela, nous serons capable de prendre appui sur le fait que l’estimation que nous faisions de nous-même était peut-être trop sévère et pas tant en adéquation avec la réalité des comportements mis en oeuvre. Cette prise de conscience et l’analyse des compétences, ressources, qualités, talents dont nous disposons, favorisent le passage à l’action. Cerise sur le gâteau : cela peut même nous aider à devenir plus créatif, à nous dépasser et même à nous pousser hors de notre zone de confort.

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0Email this to someone
email

Commenter :