La colocation monoparentale : une solution à suivre pour de nombreux parents solos

La colocation monoparentale : une solution à suivre pour de nombreux parents solos

Photo du profil de Eric

Un des sujets qui peuvent faire peur chez les monoparents est l’habitation : comment financer seul(e) sa maison ou son appartement après la séparation, comment s’en sortir ? Heureusement, des solutions existent, dont celle de la colocation entre parents solos. Petit tour d’horizon.

Que feriez-vous en découvrant une annonce de ce type : « Jeune maman d’un petit garçon de 2 ans recherche colocatrice avec enfant(s) pour partager une maison. Une chambre d’enfant(s), un jardin, de la simplicité. Envie d’espace joyeux et aussi de moments de fêtes ! »

Sur les sites de colocation, les annonces concernant les parents solos sont en forte progression depuis quelques mois, comme sur le site https://www.appartager.com/ par exemple. En y regardant de plus près, on s’aperçoit que ces annonces restent minoritaires, mais qu’elles progressent à toute vitesse. Serait-ce une solution d’avenir pour les uniparents ?

Il est vrai que la colocation apporte de nombreux bénéfices aux familles monoparentales, en particulier quand la situation est toute nouvelle et que la séparation vient d’avoir lieu. En premier lieu, c’est une vraie aide financière. Quand on est deux à gérer le quotidien, plus de course contre la montre, ni de fins de mois difficiles : un loyer divisé par deux, ça change la donne.

Trouver quelqu’un pour partager appartement ou maison est ainsi extrêmement utile d’un point de vue pécunier. Quand les loyers sont chers… et les salaires pas très élevés, mieux vaut diviser ! Surtout avec la crise, qui touche en premier les pères et mères célibataires ! En se regroupant, les monoparents peuvent louer un appartement plus grand, avec plus d’espace pour les enfants. Ils peuvent même partager les frais de garde ou de baby-sitting le soir…

Mais la colocation monoparentale a d’autres avantages qu’uniquement financiers ou logistiques. Il y a aussi cette belle sensation de se retrouver intégrée à nouveau dans une vie sociale, familiale. La présence d’une autre maman ou d’un autre papa, avec leurs enfants, recrée la vie et le lien. Ce qui est fortement bénéfique lorsque l’on ne se sent pas toujours très bien. Et ce qui est aussi et surtout extrêmement bénéfique pour les enfants : cette vie sociale est pour eux un petit paradis venant compenser une séparation un peu lourde.

Se retrouver à vivre avec une autre famille uniparent, c’est donc un vrai accompagnement psychologique : pour éviter la solitude avant de se remettre en couple, pour discuter avec quelqu’un qui sait ce qu’on vit si nos amis sont en couple…

Alors, seriez-vous prêt ou prête à franchir le pas de la colocation ?

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone

Commenter :