Une nuit avec mon bébé

Une nuit avec mon bébé

Photo du profil de Agathe

Autrement dit … Dormir avec son enfant n’est pas sans conséquence ! Soyons honnête, quand on est seul dans un grand lit et que notre enfant est seul dans son petit lit, une envie irrésistible nous tenaille : le glisser sous notre couette ! C’est humain, c’est normal, mais attention, on peut finir par s’en mordre […]

Autrement dit … Dormir avec son enfant n’est pas sans conséquence !

Soyons honnête, quand on est seul dans un grand lit et que notre enfant est seul dans son petit lit, une envie irrésistible nous tenaille : le glisser sous notre couette ! C’est humain, c’est normal, mais attention, on peut finir par s’en mordre les doigts.

Je n’en suis pas fière !

Je dois dire que pour ma part, j’ai été plutôt servi en la matière. Un soir, alors que mon bébé n’avait que 8 mois, je me suis couchée avec l’envie de me blottir contre lui. Je me suis alors dit « au premier gémissement, je le prends ». Et oooh miracle, j’entends le petit bruit tant attendu. Je me précipite donc sur la pointe des pieds alors qu’il dormait comme un bien heureux … Je me contorsionne dans tous les sens pour le coucher à mes côtés en toute discrétion et… raté! Le voilà qui se réveille et s’aperçoit qu’il est dans mon lit, wouaaah c’est la fête!… C’est parti pour les rigolades, gigotage, roulades … oulalala…une heure plus tard, on y est encore!… Chansonnette, calinou, rien n’y fait, il est 1H du matin.

Me voila donc reparti dans l’autre sens, je le re-pose (dépitée) dans son lit. Et lui, heureux de cette petite escapade nocturne retrouve le sommeil en quelques minutes. Mouais, j’ai eu honte !

Distinguer ses besoins et ceux de son enfant

Et ça m’a bien servi de leçon…Je suis pleinement consciente qu’il est essentiel pour un enfant de trouver le courage pour être seul dans son lit. Il me semble que ce début d’autonomie est incontournable pour lui donner confiance en la vie, c’est même fondamental pour son équilibre. Certain parent décide d’assumer pleinement de partager leur lit avec leur enfant, je ne le juge pas, mais il me semble que cette habitude sera alors difficile à “rompre” si cela vient du parent, ce sera un long travail. C’est tout autre chose si c’est votre enfant qui décide de reprendre sa place dans son lit.

Dans certains pays, comme en Chine, il est de coutume de dormir avec son enfant jusqu’à ce qu’il décide quand il a besoin de son intimité, et les parents le respectent. A priori, cela arrive naturellement vers 6-7 ans. C’est peut-être de cette pratique qu’il faut s’inspirer. Dormir avec son enfant tant qu’il le souhaite, mais ne pas confondre notre manque affectif avec son besoin de sécurité. Quand il se sentira fort, il aura envi de son espace à lui.

Ce petit billet que je vous adresse me fait penser à cette très belle citation juive : ” On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes ».

 

C’est quoi la recette finalement ?
C’est comme la cigarette, ne jamais commencer ! Si toutefois, vous êtes sur le point de succomber…

Ingrédients :

  • Une bon livre
  • Une veilleuse
  • Un doudou pour parent

 

1 – Commencez par vous installez confortablement dans votre lit, vous êtes bien, c’est enfin la fin de la journée.
2 – Votre enfant dort bien. Si ce n’est pas le cas, vous le rassurez, un baiser, “maman/papa va se coucher, bonne nuit”
3 – Vous vous lancez dans votre super livre jusqu’à avoir les paupières lourdes
4 – Vous éteignez la lumière
5 – Vous ressentez l’envie de vous blottir contre votre enfant … hop, vous sortez votre doudou à vous (exemple : peluche, foulard doux, oreiller) … si, si, si, je vous assure ça marche
6 – Et si votre enfant se lève dans la nuit, n’allumez pas la lumière, ramenez-le dans son lit grâce à la veilleuse, et un gros bisous pour l’aider à se sentir bien dans son lit à lui.

Réagissez à cet article ! Dites-moi quelles sont vos astuces …

Partage d’expériences,
bons plans, solutions, rencontres,
entraide ...

FAITES  DU  BRUIT  !!!

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone

Commenter :

1 réponse

Ouuuuups mon fils à 7 ans et depuis 3 mois il a peur la nuit et se réfugie dans mon lit au début je n'ai pas cédé mais les nuits écourtées à répétitions pour LUI et pour moi jai fini pr le laisser finir ses nuits dans mon lit... j'ai pris rendez vous chez UN pédiatre pour trouver une solution et parler de ses peurs

Milla - Il y a 5 months